Les nouvelles de la semaine #1

Chaque dimanche, l'actualité importante en matière de violences faites aux femmes est rassemblée ici, pour vous.


1. 21 Novembre 2020 : Les manifestation en ligne contre les violences sexistes et sexuelles #NousToutes

Le collectif #NousToutes s'est adapté à la situation sanitaire et a réalisé sa marche annuelle pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles en ligne ce samedi 21 novembre. Lives informations sur instagram, formations sur les violences, diffusion d'affiches et de visuels pour interpeller sur les parlementaires et le gouvernement... la mobilisaiton a été un succès.

Une mobilisation physique a aussi été vue dans plusieurs villes de France malgré le confinement : Paris, Marseille, Grenoble, Besançon ou encore Lyon.


Le collectif invite à poursuivre la mobilisation ici.


En savoir plus :

Le programme du 21 novembre 2020 ici

Instagram : @Noustoutesorg

France inter : 6 choses à faire pour se mobiliser contre les violences faites aux femmes, malgré le confinement ici

Le Monde : En raisons du confinement, pas de marche contre les violences faites aux femmes, mais une "mobilisation en ligne" ici


2. L'appel d'offre du 3919

Le gouvernement a lancé un appel d'offre pour trouver l'organisation qui prendra en charge le 3919, numéro d'urgence des violences conjugales, en 2021. C'est depuis 1992 que la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) gère la plateforme téléphonique. Les associations de droit des femmes s'y opposent par peur de perdre la qualité de l'accomapgnement des victimes pour une logique de rentabilité.


En savoir plus :

Pour signer la pétition qui s'oppose à la décision du gouvernement : ici

La Fédération Nationale Solidarité Femmes, 3919 : ici

France info : Violences faites aux femmes : pourquoi la mise en concurrence de la ligne d'écoute du 3919 inquiète les associations ici



3. Le rapport 2020 sur les violences conjugales de 2019

Le Ministère de l'intérieur a publié le lundi 16 novembre 2020 les chiffres des violences conjugales enregistrées par les services de sécurité en 2019. D'après l'enquête Cadre de vie et sécurité, les forces de sécurité ont enregistré 142 000 victimes de violences commises par leur partenaire (dont 126 000 femmes) ce qui équivaut à uen hausse de 16% en un an.


En savoir plus :

La Publication ici

!!! Ne pas oublier qu'une hausse des violences enregistrées ne veut pas forcément dire qu'il y en a plus. Cela peut aussi traduire l'augmentation des plaintes et c'est un point positif.


4. Le procès de Jonathan Daval

Jonathan Daval a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia Fouillot en octobre 2017. Cette condamnation est une avancée pour la considération des féminicides par la justice même si, Randall Schwerdorffer, l'avocat du meurtirer ne considère par ce meutre comme tel.


En savoir plus :

Rockimag : Avec le procès Daval, les féminicides reviennent sur le devant de la scène ici

Europe 1 : Le verdict symbolise la nouvelle place des féminicides pour la justice ici



Les tribunes de la semaine sur les violences faites aux femmes



Crédits photos : Jonathan Daval en novembre 2017 lors d'une conférence de presse (SEBASTIEN BOZON / AFP or licensors) / Le centre d'appels du 3919 à Paris, le 25 novembre 2017. (TRISTAN REYNAUD / SIPA) / Visuel 21 novembre 2020 (NousToutes.org)


#LesNouvelles

LE BLOG :

SOUTENIR LE PROJET :

SUIVRE L'AVENTURE EN DIRECT :

LA CAGNOTTE DU PROJET

  • Noir Icône Instagram

©2020 par Raphaëlle Jouannic