Les nouvelles de la semaine #6

Chaque vendredi, l'actualité importante en matière de violences faites aux femmes est rassemblée ici, pour vous.


1. 6 février : Journée internationale tolérance zéro pour les mutilations génitales féminines

L’institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) a jaugé que 13 pays de l’Union Européen présentent un fort risque pour les jeunes filles de subir des mutilations génitales. Cette pratique ne cesse de grandir en Europe depuis 2011 due à l’augmentation des migrations des populations pratiquant ce type de mutilation. Il y a donc, par exemple, fortement de mutilations génitales chez les jeunes filles en Espagne et en Autriche. Cependant tous les pays de l’UE interdisent légalement cette pratique et forment de plus en plus de professionnels à la prévention de ces actes.


En savoir plus :

EIGE : FMG study : More girls at risk but community opposition growing (anglais) ici

2. #SciencesPorcs : violences sexistes et sexuelles dans les IEP

La libération de la parole sur les violences sexistes et sexuelles dans les IEP a commencé sur la page Facebook étudiante de Science Po Bordeaux. Elle a réaccueillie de nombreux témoignages de jeunes femmes ayant été témoins ou victimes d’agressions sexuelles ou de viols dans ses enceintes, notamment lors des week-ends et semaines d’intégration. Les institutions n’ont à aucun moment soutenu les victimes qui, quand elles osaient dénoncer leurs agresseurs, déplaçaient seulement les fautifs d’un campus à un autre sans pratiquer d’expulsion définitive.


Sciences Po, qui forme notamment « l’élite de la politique Française » a donc propulsé de nombreux agresseurs, dont Gérald Darmanin, étudiant puis membre du Conseil d’Administration de Sciences Po Lille.


Des enquêtes ont été ouvertes pour viols et agressions sexuelles à Sciences Po Toulouse et Grenoble. Le directeur de Sciences Po Paris, Frédéric Mion, avait déjà démissionné suite à l’affaire Duhamel. Le hashtag #SciencesPorcs a été lancé sur les réseaux sociaux.


En savoir plus :

Témoignage de Juliette qui a lancé #SciencesPorcs : @period.studio

Pour retrouver des témoignages : @memespourcoolkidsfeministes


Le Monde : #SciencesPorcs, une nouvelle vague de dénonciations de violences sexuelles, cette fois dans les IEP ici

RTL : #SciencesPorcs : "On est au courant depuis des décennies" affirme un élu étudiant ici

LJDD : #SciencesPorcs : les témoignages de violences sexistes et sexuelles affluent, le silence des écoles dénoncé ici

Public Sénat : Frédérique Vidal : "Il ne faut pas oublier tout ce qu'a fait Frédéric Mion pour lutter contre les violences sexuelles" à Sciences Po ici

3. Pierre Henriet, député, est sanctionné pour insulte sexiste dans l'hémicycle

Le député Pierre Henriet (LRM) a traité sa collègue Mathilde Panot (LFI) de « folle » et de « poissonnière » lors d’une conférence dans l’hémicycle qui a réclamé et obtenu des excuses et une sanction. Le député a eu une sanction financière (privation pendant un mois du quart de son indemnité) par Richard Ferrand, président de l’AN et un rappel à l’ordre avec inscription au procès-verbal.


En savoir plus :

La vidéo des faits sur le compte Twitter de Mathilde Panot : ici


Le Monde : Le député LRM Pierre Henriet sanctionné pour "insulte sexiste" à l'Assemblée Nationale ici

4. Seuil d'âge légal du consentement en France : 15 ans

Eric Dupond-Moretti a annoncé sur France 2 ce mardi « la création d’un seuil d’âge, fixé à 15 ans, en deçà duquel tout acte de pénétration sexuelle commis par un adulte sera automatiquement considéré comme un viol » (crime puni de 20 ans de réclusion). Un mineur de moins de 15 ans ne peut donc pas être consentant pour toute relation sexuelle avec un adulte. Trois semaines plus tôt, le seuil devait être fixé à 13 ans. A titre d’exemple, voici l'âge de la majorité sexuelle des autres pays européens :

  • 14 ans : Allemagne, Portugal, Italie, Bosnie, Hongrie, Estonie, Bulgarie

  • 15 ans : Royaume-Unis, République-Tchèque, Roumanie, France

  • 16 ans : Suisse, Lituanie, Pays-Bas

  • 18 ans : Belgique, Espagne, Finlande, Norvège, Biélorussie

  • 17 ans : Irlande

  • 18 ans : Suède, Turquie

Source : World Population Review


En savoir plus :

Le Monde : Violences sexuelles sur mineurs : le gouvernement s'engage sur un seuil d'âge à 15 ans ici

France info : Violences sexuelles : "Un acte de pénétration sexuelle accompli par un adulte sur un mineur de moins de 15 ans sera un viol", annonce Eric Dupond-Moretti ici

5. Dénonciation de violences sexistes et sexuelles dans l'industrie de la musique par l'artiste Pomme

La chanteuse Pomme a pris la parole dans Médiapart sur son arrivée « traumatisante » dans le monde de la musique après s’être tue pendant des années. Elle dénonce les violences sexistes et sexuelles pratiquées dans l’industrie. « De mes 15 à mes 17 ans, j’ai été manipulée, harcelée moralement et sexuellement, sans en avoir conscience à cette époque évidemment. »


Ces révélations surviennent à la veille de la cérémonie de Victoires de la musique qui a lieu ce vendredi 12 février. L’été dernier, via le mouvement #MusicTooFrance, @MusicTooFrance avait recueilli plus de 300 témoignages d’agressions sexistes et sexuelles. 98% des agressions ont été faites par des hommes sur des femmes.


En savoir plus :

L'article de Pomme dans Médiapart : ici


BMFTV : Pomme dénonce les violences sexistes et sexuelles de l'industrie musicale ici

Médiapart : Pomme : "J'ai vécu du harcèlement, j'ai vécu des agressions" ici

Médiapart : #MusicTooFrance : "Dire aux hommes que c'est possible de changer de camp" ici

Les Inrock : Roselyne Bachelot et le CNM s'engagent contre les violences sexistes et sexuelles dans la musique ici



Les tribunes de la semaine sur les violences faites aux femmes


Crédits photos : Pomme (Médiapart) / Pierre Henriet (Jacques Witt / SIPA)


#LesNouvelles